Menu
TANGO WORLD MUSIC

TANGOMOTÁN

Défense d'afficher

Ce nouveau projet vise à utiliser les nouvelles technologies (pédales d’effets, ordinateur, synthétiseur) pour élaborer une texture sonore qui part de l’acoustique pour aller vers l’électronique. Nos quatres musiciens voient cela comme un « Tango Augmenté » qui met en valeur et amplifie des éléments typiques du tango (modes de jeu, rythmes, mélodies) par la MAO (musique assistée par ordinateur). Par cette nouvelle esthétique, ils affirment leur entrée dans les musiques actuelle.

 

Le groupe Tangomotán voit le jour en 2017 avec la sortie de l'album "Défense d’afficher" chez Nomadmusic suivit d'une une tournée de concerts (dont une date de lancement à La Cigale).  Ce projet - très acoustique, visuel et divertissant -  joué en quatuor (violon, bandonéon, piano, contrebasse) perpétuait le patrimoine culturel du Tango traditionnel tout en le modernisant.

En 2019, le groupe collabore avec le chanteur français Sanseverino. Ils sortent ensemble l’album "Sanseverino & Tangomotan" chez LittleBigMusic/Sony Music et signent une tournée de 40 dates. En confrontant leur tango à la chanson française rock de l'artiste, leur musique apparaît plus répétitive et s'enrichit de sonorités électriques (batterie et guitare électrique). Ce projet laisse entrevoir au groupe un lien possible entre le tango traditionnel et la musique actuelle, en ré-intégrant le besoin de faire danser leur public.

Dans la presse

> REVUE DE PRESSE

 

" Ils ont la langue bien pendue et portent des bleus de travail : se réclamant d’un tango populaire et humaniste, ce quatuor (piano, contrebasse, violon et bandonéon) des bords de Seine cultive une véhémence moderniste assez sauvage dans une mise en scène soignée. Les petits mots rebelles et les dialogues fantaisistes qu’ils intercalent entre leurs compositions ajoutent du piquant à l’affaire. " TÉLÉRAMA

 

" Du tango exalté et bouilonnant qui affiche un sacré tempérament.. Le sens de la rigueur appris dans les conservatoires, (...) l'humeur canaille, le goût de l'audace, tout aussi flamboyant quand il s'empare ou s'inspire des maîtres (Osvaldo Pugilese, Armando Pontier, Lucio Demare), reprend des standards que lorsqu'il invente..." LE MONDE

Distribution

Violon : David Haroutunian
Bandonéon : Marion Chiron
Piano : Leandro Lacapere
Contrebasse : Blanche Stromboni
Dessin : Jules Stromboni

Crédits

Mise en scène : Flannan Obé

Partenaires

Partenaire : Alto - solutions artistiques

Voir aussi

Tous nos spectacles et concerts